De nouvelles perspectives pour des infrastructures résilientes

12 octobre 2017

La Fédération internationale de l’ingénierie et du conseil (FIDIC) organisait fin septembre son congrès annuel en Indonésie, sur la résilience des infrastructures, habitat et ville. Si l’humanité doit faire face à de nombreux événements extrêmes (séisme, tempête, feu, guerre, …), il apparaît une multiplication des dommages sous le coup de l’urbanisation galopante et de l’intensité de ces évènements, notamment pour les Etats insulaires tels que l'Indonésie. Les métiers de l’ingénierie jouent un rôle crucial dans la mise en place de nouvelles solutions plus robustes, mais la maîtrise d’ouvrage est également conduite à réviser son niveau d’ambition.  

Novasirhe, qui contribue au suivi de l’engagement des métiers de l’ingénierie pour l’objectif 2°, a apporté son témoignage à cette occasion. A l’échelle mondiale, la situation est contrastée entre les pays ayant d’ores et déjà adoptés des actions très ambitieuses et ceux qui doivent aborder ces questions dans un contexte très compliqué telles que les crises humanitaires et les tensions internationales.  

Plus d’infos : http://fidic2017.org/en